AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'écriture automatique - Théorie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lolla
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9991
Age : 52
Localisation : Un temps, dans l'espace
Date d'inscription : 08/05/2005

Journal non intime
Signe particulier: Bien conversée
Mot d'ordre: Rouge
Ne dit jamais: mais pense souvent

MessageSujet: L'écriture automatique - Théorie   Mar 14 Nov - 19:33

L'écriture automatique



L’écriture automatique des surréalistes est une méthode d'écriture inventée par André Breton et caractéristique du mouvement surréaliste.

Inspiré par les travaux de Freud et désireux de libérer la puissance de l'inconscient, André Breton imagina cette technique consistant à écrire tout ce qui lui passe par la tête sans aucun souci de cohérence, de grammaire ou même de respect du vocabulaire.

Manifeste du surréalisme (1924) - A. Breton :

"Faites-vous apporter de quoi écrire, après vous être établi en un lieu aussi favorable que possible à la concentration de votre esprit sur lui-même. Placez-vous dans l'état le plus passif, ou réceptif, que vous pourrez. Faites abstraction de votre génie, de vos talents et de ceux de tous les autres. Dites-vous bien que la littérature est un des plus tristes chemins qui mènent à tout. Ecrivez vite sans sujet préconçu, assez vite pour ne pas retenir et ne pas être tenté de vous relire. La première phrase viendra toute seule, tant il est vrai qu'à chaque seconde il est une phrase étrangère à notre pensée consciente qui ne demande qu'à s'extérioriser. Il est assez difficile de se prononcer sur le cas de la phrase suivante ; elle participe sans doute à la fois de notre activité consciente et de l'autre, si l'on admet que le fait d'avoir écrit la première entraîne un minimum de perception. Peu doit vous importer, d'ailleurs ; c'est en cela que réside, pour la plus grande part, l'intérêt du jeu surréaliste. Toujours est-il que la ponctuation s'oppose sans doute à la continuité absolue de la coulée qui nous occupe, bien qu'elle paraisse aussi nécessaire que la distribution des noeuds sur une corde vivante. Continuez autant qu'il vous plaira. Fiez-vous au caractère inépuisable du murmure. Si le silence menace de s'établir pour peu que vous ayez commis une faute : une faute, peut-on dire, d'inattention, rompez sans hésiter avec une ligne claire. A la suite du mot dont l'origine vous semble suspecte, posez une lettre quelconque, la lettre l, et ramenez l'arbitraire en imposant cette lettre pour initiale au mot qui suivra."

Et dans nos murs, chère à notre cher Alm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'écriture automatique - Théorie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Mise à jour automatique
» Ecriture Automatique
» Ecriture automatique...
» [Breton, André] Poisson soluble
» Le paranormal et vous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rallye des poètes :: Atelier d'écriture :: La Boîte à outils-
Sauter vers: