AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Poème Fondu - Théorie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antonin
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8463
Age : 39
Localisation : Nord, mens ! Dis !
Date d'inscription : 18/05/2005

Journal non intime
Signe particulier: Particulier
Mot d'ordre: Ni Dieu ni Maître
Ne dit jamais: Fontaine je ne boirai pas de ton eau

MessageSujet: Le Poème Fondu - Théorie   Mar 12 Sep - 11:42

Le poème fondu



Le site de l'oulipo.net nous dit : Il consiste à tirer, d’un poème donné, un autre poème plus court, par exemple d’un sonnet, un haïku. On ne doit pas employer dans le haïku d’autres mots que ceux qui sont dans le sonnet, et on ne doit pas les employer plus souvent qu’ils ne le sont dans le sonnet. On peut durcir la contrainte en fondant un quatrain en haïku :

Tant de forêts flottent,
l’arbre court, les bois s’en vont
ensemble dans l’arbre.


est ainsi la fusion du quatrain de Victor Hugo tiré des Feuillets d’automne :

Elle court aux forêts où dans l’ombre indécise
Flottent tant de rayons, de murmures, de voix,
Trouve la rêverie au premier arbre assise,
Et toutes deux s’en vont ensemble dans les bois !


• Nota : La ponctuation et l’ordre des mots du texte-souche sont totalement négligés.
En revanche, les mots doivent être respectés à l’accent près : on s’interdira d’employer ou pour où, etc.



Dernière édition par le Lun 13 Nov - 12:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Poème Fondu - Théorie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poèmes à forme fixe (Théorie)
» Le penseur de Rodin, un Poème
» fondu avec paint shop pro
» Poème sur le primtemps
» technique du fondu aide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rallye des poètes :: Atelier d'écriture :: La Boîte à outils-
Sauter vers: